Anecdotes dauphinoises

La méthode Jacotot à Grenoble

En 1829, une nouvelle méthode d'enseignement fit grand bruit à Grenoble. Elle révolutionnait complètement la pédagogie car elle abordait la façon d'enseigner d'une toute autre manière.

La loterie de l'amour

Intermède d'une fête donnée par M. Fourier, préfet du département de l'Isère, aux dames de Grenoble, ou la relation d'un bal donné en 1804 où l'on célébra par des vers 84 des plus belles femmes de Grenoble.

Un cas de rage à Vizille

Une attaque par un chien enragé fit une victime ; toute la description en fut faite par le docteur Bonnardon.

Une tentative d'incendie à Vizille

En novembre 1825, l'incendie du château de Vizille fut un véritable désastre. Si celui-ci était bien d'origine accidentelle, l'année suivante, divers incendies volontaires eurent lieu dans la région. Des surveillances furent organisées. Lors de l'une de ces surveillances, on surprit deux incendiaires qui parvinrent toutefois à s'échapper. Mais le doute se fit quant à une réalité de cette tentative. Etait-ce une simple mise en scène ?

Un voyage à Paris

Relation d'un "Voyage d'instruction industrielle et naturelle de Lyon à Paris effectué à pied par Joseph Mingrat et Pierre Priez" en 1887.

Un discours de rentrée de la Cour royale de Grenoble

Un extraordinaire discours, resté inédit, fut lu lors de la rentrée de la Cour en novembre 1829.

La bibliothèque de Charles Leclet

Charles Leclet possédait avant la Révolution une très riche bibliothèque qui lui fut confisqué. Si elle fut dispersée, son inventaire permet de connaître la richesse de son contenu : un grand nombre d'ouvrages anciens dont des incunables et de belles éditions.

La correspondance de Marguerite Bérard

Habiter aux Ecouges à la fin du dix-neuvième siècle n'était si aisé malgré l'environnement exceptionnel, comme le témoignent les quelques lettres qu'y écrivit Marguerite Bérard à sa mère.
Une famille de botanistes, les Liottard
Les Liottard ont été des botanistes à Grenoble sur trois générations.

Les curieux souvenirs du chanoine Raoul Naz

Personnalité assez curieuse, le chanoine Naz rédigea 4 petits cahiers où il raconte quelques souvenirs de façon originale et quelque peu ironique.

Une longue note marginale

Comment le curé de Saint-marin de Miseré fit en marge d'un registre une fort longue note marginale.

Un contrat de mariage original

En 1837, eut lieu un contrat de mariage rédigé en vers par un notaire facétieux.

Une affaire sordide

Comment la jalousie a pu arriver à déclencher un drame.

Un capitaine au 3e zouaves, Charles Sorrel

Charles Sorrel, capitaine au 3ème zouaves, et sa fin héroïque à Froeschwiller.

Un projet de défense de Grenoble

Retranscription d'un manuscrit inédit sur un projet de défense de Grenoble par le généralCosseron de Villenoisy.

Un statuaire grenoblois, Aimé Irvoy

La vie et l’œuvre d'Aimé Irvoy

Le jardin de Paul de Mortillet

Description du jardin de Paul de Mortillet, à Meylan, au dix-neuvième siècle.

Une lettre bien filiale

La lettre d'un fils à son père.

François-Xavier Koenig, curé de Tullins et de Domène

Personnage haut en couleur qui fut curé de Tullins et de Domène

La famille de Gumin

Histoire d'une famille éteinte, avec une généalogie complète de cette famille

 
 

Il vous est proposé au prix public de 26 Euros T.T.C. (port en sus : 4 Euros).
     Nombre de pages : 320
     Format : 18 x 24 cm
     Illustrations N&B
     ISBN : 979-10-90858-00-8
    
 
 

Retour à la page d'accueil